Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

samedi 2 septembre 2017

Olivier, Lou et Ana - Des outils pertinents, innovateurs, et surtout uniques



relation avec la nourriture D’où est venue l’idée d’écrire les histoires d’Olivier, de Lou et d’Ana

L’idée est née lors d’une formation offerte à une équipe d’éducatrices en CPE. La formation portait justement sur le développement de l’image corporelle des enfants 2-5 ans. À la fin de la formation, plusieurs se demandaient s’il existait des outils concrets. Bien que plusieurs idées de jeux possibles aient été discutés, rien n’existait de « prêt à partir ». Les personnes travaillant en milieu de garde ou en milieu scolaire le savent, élaborer une activité de toute pièce demande énormément de temps ! Alors de partager des idées, c’est utile… mais ça reste souvent dans la case « idées »… Il devenait donc important de pouvoir offrir aux personnes intéressées des outils complets.

Répondre à un besoin

stigmatisation à l'égard du poidsDe plus en plus, on lit, on entend, on partage « l’importance de ». L’importance de véhiculer un message de diversité corporelle. L’importance de s’accepter comme on est. L’importance de l’équilibre alimentaire. L’importance de respecter nos signaux corporels. Par contre, une des questions qui revient souvent, c’est « Oui, mais comment? ». Plusieurs parents et intervenants ont compris cette importance, mais que fait-on devant l’enfant qui se dit gros ? qui se dit insatisfait ? qui revient en pleurant parce qu’il a été victime d’intimidation face à son corps ? qui ne veut pas manger de dessert par peur de devenir gros ? Les livres permettent donc de répondre à un besoin plus spécifique. Ils offrent un outil concret, facilement applicable.

Aussi jeune que l’âge préscolaire

Les études le démontrent : le développement de l’image corporelle débute très tôt, soit dès 2 à 5 ans. Il devenait donc important que les outils puissent s’adresser à cette clientèle, aussi bien qu’à des enfants plus vieux.

3 outils pédagogiques, touchant chacun un thème spécifique

L’idée est d’y aller un thème à la fois, afin d’accompagner petits et grands dans leur apprentissage, lentement, mais sûrement. Olivier touche au développement de l’image corporelle, Lou à la relation avec la nourriture et Ana à la stigmatisation face au poids. Les histoires permettent aux enfants de s’identifier aux différents personnages. Les histoires sont très réalistes ; vouloir ressembler à un superhéros, entendre qu’il faut faire attention à ne pas trop manger de dessert, et se faire pointer du poids à cause de notre corps. Ce sont des situations réelles qu’on entend régulièrement. Il y a aussi un lien très étroit entre les 3 thèmes. Il n’y a pas d’ordre spécifique, on peut y aller par intérêt. Par contre, les 3 outils sont complémentaires.

image corporelle
Une histoire, des questions, un peu de théorie…

Chaque livre possède la même structure : une histoire à travers laquelle le lecteur aura deux outils ; des questions à poser à l’enfant, et des repères théoriques afin de l’outiller à répondre à l’enfant. On peut lire tout simplement l’histoire à l’enfant, aborder une discussion, et utiliser les questions afin d’approfondir avec l’enfant comment se passe son développement. La section théorique se trouve à la fin, et offre, d’une manière très simple, les connaissances nécessaires afin d’approfondir les thèmes, le tout en offrant des idées de jeux.

Pour les garçons et les filles

L’image corporelle, la relation avec la nourriture et la stigmatisation face au poids sont des thèmes qui touchent les filles, mais aussi les garçons. Les histoires, les idées de jeux et les sections théoriques des 3 outils s’appliquent aux deux sexes.

Pour les enfants, mais aussi pour les grands

Olivier, Lou et Ana sont accompagnés d’un ou de deux parents et/ou de professeurs, ce qui fournit aussi au lecteur des idées d’intervention. De plus, chaque livre propose aux lecteurs des pistes de réflexion afin de voir, pour eux, où en est leur image corporelle, leur rapport à la nourriture.

Pour les parents, éducateurs et professeurs
Une histoire à lire pendant la journée ou avant de se coucher… Une activité à la garderie, en CPE ou encore à l’école. Il existe plusieurs possibilités avec ces livres! De plus, comme chacun offre des idées de jeux, le livre peut devenir la première étape à une suite d’activités à faire en lien avec chacun des thèmes ! On peut reproduire les idées contenues dans chacune des histoires. 

Auteure : Marie-Michèle Ricard
Édition : Imavi
2017

Pour se les procurer : www.imavi.ca/outils ou en cliquant sur les images ci-haut !

mercredi 8 février 2017

Des comportements alimentaires problématiques plus fréquents chez les femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Une nouvelle recherche (article présentement sous presse) visait à déterminer la prévalence de troubles des conduites alimentaires (TCA) chez les femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), ainsi que les effets de ces TCA sur leur qualité de vie. Cette recherche représente la plus grande étude transversale à ce jour à évaluer la prévalence de TCA chez les femmes atteintes de SOPK.

Les résultats sont étonnants : les femmes atteintes de SOPK représentent 4 fois plus de risque de développer des comportements alimentaires problématiques que le groupe contrôle.

lundi 8 février 2016

Troubles alimentaires non spécifiés

Cet article est adapté de celui-ci, paru le 5 mai 2015. 


Qu’est-ce qu’un trouble alimentaire non spécifié ?
Est-ce aussi dommageable qu’un trouble alimentaire ?
Faut-il s’en inquiéter ?
Est-ce qu’être au régime peut être considéré comme un trouble alimentaire non spécifié ?