Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 26 juin 2013

La rentrée scolaire

J’adore la rentrée scolaire. Je me souviens toujours l’avoir aimée. J’ignore pourquoi ? Peut-être parce qu’elle représente un nouveau départ. Chaque année, tout recommence. De nouveaux cours, de nouveaux amis, un nouvel horaire, de nouveaux défis… et seulement quatre mois avant Noël !


Malheureusement, si la rentrée scolaire en allume plus d’un, elle est aussi synonyme de grandes angoisses pour plusieurs autres. Autant peut-elle être motivante, stimulante, rayonnante… Autant elle peut faire naître des pensées automatiques négatives provoquant des émotions difficiles à gérer.

Pour les personnes aux prises avec un trouble alimentaire, tout est amplifié. Cette rentrée est anticipée des semaines, voire des mois à l’avance et la difficulté à exprimer et à gérer les émotions qui y sont associées peut malheureusement être un déclencheur de comportements alimentaires inadéquats.

Qu’est-ce qui rend cette rentrée scolaire si difficile à gérer ?

L’école est souvent perçue comme un milieu stressant, insécurisant. La peur de l’inconnu peut régner. La cafétéria amène le stress de devoir manger en public, les nouveaux cours viennent avec les exigences des professeurs, les examens avec le désir de performer et les corridors peuplés avec la peur du jugement.

« Je dois être parfait, ma moyenne doit être élevée. Je DOIS exceller. »
Le désir de performance ? L’ANXIÉTÉ de performance.
La réussite à tout prix, le perfectionnisme, la peur de l’échec, la peur du jugement, la peur de ressentir…

Les comportements alimentaires inadéquats prennent alors ici toute leur importance et remplissent un rôle primordial : le gel et/ou la gestion inadéquate des émotions. La pression est trop forte et plusieurs personnes manquent de ressources pour passer au travers.

Comment apprécier et profiter de cette rentrée ?
Comment ne pas tomber sous la pression ?
Comment développer les outils nécessaires à la gestion appropriée des émotions ?

Tout d’abord, en établissant une liste concrète des ressources physiques mises à notre disposition. Chaque milieu scolaire possède une équipe psychosociale disposée à offrir du soutien. Pourquoi ne pas prendre le temps d’écrire les numéros de téléphone et de locaux dans notre agenda ou les sauvegarder dans notre cellulaire ? Le site web de l’établissement scolaire fournira sûrement ces informations. Sinon, il est possible d’appeler au secrétariat. Voici les ressources à garder :

-          L’infirmier-ière de l’école
-          Le ou la psychologue
-          L’intervenant-e psychosocial-e
-          La ligne d’écoute d’ANEB : 1-800-630-0907
-          Un- professionnel-le qui nous suit déjà

Ensuite, un autre moyen de passer au travers, c’est bien évidemment de s’amuser ! Oui, profiter de chaque moment. Se rappeler des raisons qui nous poussent à nous présenter à l’école, en nous recentrant sur nos valeurs, nos buts. Et en ayant du plaisir.

-          Si c’est une première rentrée et que l’environnement est inconnu, pourquoi ne pas aller marcher quelques jours à l’avance pour se familiariser avec les lieux ? Plusieurs établissements tiennent souvent une journée d’orientation dans ce but. Pourquoi ne pas vous inscrire ?

-          Rappelez-vous que vous faites de votre mieux, peu importe le résultat. Vos notes ne représentent pas plus votre valeur que votre poids. Ce ne sont que des chiffres. Accordez-vous le droit à l’erreur et surtout, acceptez vos réussites. Elles vous appartiennent. Ne les minimisez pas, quelles qu’elles soient. La restructuration cognitive peut être utile ici.

-          Gardez-vous du temps pour vous, pour relaxer, pour décrocher. L’école peut être exigeante, mais cette exigence ne prend seulement la place que nous choisissons de lui donner. L’école ne représente qu’une seule sphère, qui tourne avec les sphères familiale, sociale, et personnelle. Trouvez votre équilibre !

Portant ici deux chapeaux : celui de la psychoéducatrice clinicienne et celui de la professeure de collège, je me dois de vous rappeler que vos professeurs sont aussi là pour vous. Il y en a sûrement un-e en qui vous avez confiance. Vous pouvez lui demandez de l’aide. Il ou elle vous orientera vers les bonnes ressources.


Bonne rentrée à tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire