Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 26 juin 2013

Robots

     Je suis en retard dans mes visionnements de film animé… Mon fils a eu 3 ans en novembre dernier et ce n’est que récemment que j’ai eu la chance de regarder avec lui le film d’animation « Robots ».

     Un slogan revient à plusieurs reprises dans ce film : « You Can Shine No Matter What You’re Made Of ». Traduction libre : « Vous pouvez briller, peu importe ce dont vous êtes faits. » Mise en contexte : c’est une ville de robots, avec de nouveaux robots, et d’autres, usagés. Ce slogan fait donc référence à ces derniers, qui se voit encourager, et se font dire que peu importe leurs pièces, ils peuvent réussir dans la vie.


     Je trouve que c’est une belle pensée qui peut s’appliquer aux humains. Peu importe notre poids, notre grandeur, la couleur de nos cheveux, le fait d’avoir des grains de beauté ou non, on peut réussir. La réussite n’est pas qu’une conséquence directe de notre apparence, mais aussi le résultat de nos efforts.

     Jusqu’ici, tout va bien. Tout va bien jusqu’à ce qu’un nouveau robot puissant arrive en ville, monopolise l’industrie et décide de mettre en vente de nouvelles pièces identiques pour tous… Un genre de convergence d’apparence… Les anciennes pièces ne se font plus, et seules les nouvelles sont disponibles sur le marché.

Vous me voyez venir, hein ?

     L’image corporelle des robots devient donc influencée par ces nouvelles pièces et plusieurs robots en viennent à penser qu’ils doivent se les procurer pour pouvoir réussir dans la vie. Plusieurs de ces robots arrivent à se convaincre qu’il leur faut ces pièces.

     Les nouvelles publicités affichent alors : « Why be you ? » – pourquoi être vous ? Pourquoi se contenter d’être soi-même quand quelque chose de meilleur existe. Ce nouveau slogan est donc une illusion au fait que nous n’avons pas à nous accepter, parce que peu importe le défaut présent, une solution existe pour le faire disparaître.

Un autre beau transfert aux humains…

     Effectivement, la question se pose. Pourquoi nous accepter tels que nous sommes quand nous pouvons toujours nous améliorer ? C’est ce qui se passe, non ? Que faisons-nous quand un aspect corporel nous déplaît ? Nous le cachons. Quand ce n’est plus possible, nous le supprimons. Le maquillage, l’habillement, la coloration de cheveux, l’épilation, la chirurgie esthétique, la musculation… ce sont tous des moyens de modifier quelque chose.

     Le message que je tente de passer n’est pas de dire que tel ou tel comportement est inadéquat, mais bien de comprendre le but du comportement, sa fonction. Quel rôle ce maquillage, le port de ce vêtement remplit-il/elle ? Est-ce que ce comportement devient essentiel à votre bien-être ? Est-il purement accessoire ou devient-il conditionnel ? Et ce quelque chose que vous voulez modifier/supprimer, ne serait-il pas mieux de l’accepter tel qu’il est ? De s’accepter tel que l’on est, de comprendre qu’on forme un tout, d’arrêter les batailles constantes, de se sentir bien…


Finalement, ne serait-il pas mieux de… vivre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire