Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

lundi 18 novembre 2013

Intimidation et poids

par Annie Aimé, psychologue

Du 18 au 24 novembre 2013, le réseau canadien PREVNet, qui a pour mission de promouvoir les relations et d’éliminer la violence au Canada, lance la semaine de sensibilisation par rapport à l’intimidation. Pour les jeunes qui présentent des caractéristiques qui les rendent différents des autres, la prévention de l’intimidation est particulièrement importante. En fait, la plupart des enfants, même dès le primaire, ont tendance à préférer les jeunes qui leur ressemblent et à stigmatiser ceux qui dévient de ce qu’ils considèrent « normal ». 



Pour les enfants en surpoids ou obèses, les expériences où ils se font ignorer, tenir à l’écart, insulter ou taquiner méchamment peuvent faire partie du quotidien. Ils peuvent subir les critiques et les commentaires des autres jeunes, ou même d’adultes importants pour eux, soit leurs professeurs ou leurs proches. Ils peuvent même se voir attribuer des qualificatifs négatifs comme paresseux, tricheur, menteur, laid ou stupide à cause de leur poids. Cette réalité semble improbable en 2013 mais elle est pourtant observable dans les cours d’école. Plus tard, elle peut se produire dans le milieu de travail ou même en contexte amoureux. Les intimidateurs ne souhaitent pas nécessairement faire mal aux personnes en surpoids. Certains diront même qu’ils émettent des commentaires négatifs par rapport au poids pour le bien de la personne qui souffre d’un problème de poids!

Peu importe les intentions derrière l’intimidation par rapport au poids, celle-ci est inacceptable et elle peut nuire significativement à la personne qui en est la cible. Celle-ci devient prise dans un rapport de force, où on tente de la faire sentir inférieure. Son estime de soi est atteinte, elle peut chercher à s’isoler pour se protéger. Elle peut aussi développer des insatisfactions corporelles, des symptômes de dépression et d’anxiété, et des comportements alimentaires problématiques.

Il est donc essentiel d’unir nos efforts pour prévenir et faire diminuer l’intimidation par rapport au poids. Tous sont concernés! Les commentaires par rapport au poids, les taquineries méchantes peuvent être évités. Pour des outils ou de plus amples informations, il est possible de consulter la page internet de PREVNet. Des outils en français seront rendus disponibles au cours des prochaines semaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire