Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

dimanche 9 mars 2014

Je n’aime pas mon corps…

Par Marie-Michèle Ricard, M.Sc, Ps.éd.

Neuf actions afin d’augmenter la satisfaction de notre image corporelle

      L’image corporelle est une représentation mentale et donc, une perception cognitive et affective, que l’on se fait de notre propre corps. Elle se développe au cours de la vie, à travers nos relations sociales et se modifie aussi avec le temps. Aimer son corps et se sentir bien dans sa peau sont deux exemples d’image corporelle saine. L’image que nous renvoie le miroir peut être déformée par nos pensées, émotions, sentiments et  croyances, et peut résulter en une image corporelle non satisfaisante. Nous parlons alors de sentiments d’insatisfaction corporelle. Bien que ce soit difficile de modifier nos perceptions, ce n’est pas impossible.

     À travers ce billet, je vous propose 9 actions simples afin d’apprendre à aimer votre corps.


1. Jetez votre balance

Extrait de Madame B

« Que de pouvoir. Que de pouvoir relégué à Madame B. Mais pourquoi donc ? Depuis quand n’avez-vous plus le pouvoir sur votre propre vie ?

     Ce matin, vous vous trouvez belle. Il y a plusieurs jours d’ailleurs que vous aimez votre corps. Vous prenez soin de vous, vous vous entraînez par goût et vous sentez le bien-être que ça vous procure. Vous vous dites : « Tiens, je pense avoir perdu du poids ! Je vais me peser ».

Erreur.

Pourquoi ?

Premièrement, pour quelles raisons le poids aurait-il le dernier mot sur votre état d’âme ? Vous vous sentez bien. Ça devrait finir là, non ?

Deuxièmement, vous vous sentez bien, pourquoi vous faut-il une confirmation que vous avez le droit de vous sentir bien (droit que va vous fournir Madame B) ? »

2. Utilisez vos miroirs à bon escient

Pour plusieurs, qu’il y ait trouble alimentaire ou non, le reflet du miroir devient une source considérable d’anxiété. Lorsque vous vous regardez, misez sur le positif. Mettez l’emphase sur la ou les parties de votre corps qui vous plaisent. Évitez de vous analyser. Souvenez-vous que le reflet que vous fournit le miroir peut être déformé, votre perception peut être erronée. 

3. Faites don des vêtements qui ne vous font plus

Faites le ménage de votre garde-robe ! Ce fameux jeans qui vous faisait jadis, et que vous gardez « comme motivation » ne fait que vous culpabiliser. Ils vous rappellent, chaque fois que vous les regardez, que votre silhouette n’est pas ce que vous voulez. Votre silhouette est ce qu’elle est, et elle est belle ! Une fois le ménage fait, allez vous acheter des vêtements qui vous plaisent et dans lesquels vous vous sentez belles.

4. Utilisez les pensées positives

Écrivez des pensées positives sur des bouts de papier que vous placerez bien en vue, ou encore dans une petite boîte que vous ouvrirez régulièrement. Les pensées doivent être liées à vos qualités, à votre valeur, à des phrases motivationnelles, à vos relations et non à votre corps physique. Exemple : « je suis entourée de bons amis que j’aime et qui m’aiment », « je suis capable d’y arriver » ou encore « mon corps me permet de vivre une panoplies de sensations corporelles plaisantes ».

5. Bouger pour le plaisir

Que ce soit en prenant une marche entre amis, avec son chien, en jardinant, en prenant des cours de yoga, d’aquaforme ou en pratiquant n’importe quelle autre activité, en autant qu’elle apporte du plaisir.

6. Arrêtez d’acheter et de lire des revues faisant la promotion d’une image corporelle malsaine et irréaliste.

Et développez votre esprit critique à l’égard des images de corps parfaits véhiculées dans les médias (Derrièrele miroir, on s’la joue). Rappelez-vous qu’en moyenne 5 % des femmes correspondent à l’idéal de minceur véhiculé par les médias. Arrêtez de vous comparer à une image irréaliste qui n’existe même pas. 

7. Informez-vous des risques reliés au contrôle de son poids (ASPQ et ÉquiLibre)

Les diètes sont inefficaces à long terme dans 95 % des cas et sont très dommageables pour la santé. Informez-vous des risques reliés aux différents contrôles du poids et prioriser l’approche de l’alimentation intuitive. Développez le plaisir de cuisiner et de manger en famille et entre amis. Découvrir des nouvelles saveurs, odeurs et textures.

8. Faites la promotion et respectez les divers formats corporels et impliquez-vous en signant la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée.

La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée a été lancée le 16 octobre 2009 à Montréal. Elle a pour objectifs de promouvoir une image corporelle saine et diversifiée, de favoriser l'engagement des milieux concernés et d'encourager la mobilisation de la société autour de l'image corporelle, des problèmes liés à la préoccupation excessive à l'égard du poids, de l'anorexie nerveuse et de la boulimie.

9. Apprenez à apprivoiser votre corps et concentrez-vous plutôt sur vos sensations corporelles.

Prenez soin de votre corps en apprivoisant vos sensations physiques de différentes façons : prenez un bain, faites-vous masser, faites une sieste. Lorsqu’on se sent bien physiquement, il est plus facile d’aimer son corps et d’en profiter.

Alors, que pensez-vous de ces actions ? Laquelle seriez-vous prêt à essayer cette semaine ? Allez-y une à la fois et donnez-vous la chance d’apprivoiser votre corps. Rappelez-vous que d’apprendre à aimer son corps se fait graduellement, un petit pas à la fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire