Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

jeudi 11 juin 2015

Des formes mais en forme !

On associe souvent le surpoids à une mauvaise santé mais il s’avère qu’on se trompe !

Combien de fois avez-vous entendu qu’une bonne condition physique est un facteur important contre les risques de maladies du mode de vie (diabète, hypertension artérielle, pathologies cardiaques, cancers…) ? Que vous devez contrôler votre poids et ne pas en prendre pour contrer de tels risques, voire même pour améliorer votre santé ? Vous a-t-on dit par contre qu’il est possible d’être en surpoids et en forme ? Que la santé est accessible à tous, peu importe le poids ? En fait, les personnes en surpoids qui pratiquent de l’activité physique à un niveau modéré et régulier sont en meilleure santé que celles qui sont sédentaires et sans problème de poids.
Que veut-on par « être en santé » ?


L’Organisation Mondiale de la Santé (1946) définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Nous reprenons ici les trois types de bien-être proposés par l’Organisation Mondiale de la Santé.
Bien-être physique
L’activité physique permet de développer les muscles mais aussi le cœur, ce qui lui assurera une meilleure résistance et capacité à l’effort. Ainsi, face à l’effort physique, une personne active (peu importe son poids !) aura plus de facilité à s’adapter et à fournir l’énergie nécessaire à cet effort qu’un individu sédentaire. Chez cette personne plus active, le transport de l’oxygène, l’utilisation de l’énergie, la réactivité des muscles et l’endurance seront accrues et donc meilleures.
De plus, en cas d’effort, l’organisme de l’individu actif pourra choisir entre les sucres et les lipides qu’il stocke pour apporter de l’énergie aux muscles. À l’inverse, ce choix ne sera pas possible chez un individu sédentaire : il n’utilisera que les sucres et s’épuisera beaucoup plus rapidement.
Bien-être moral
Plusieurs études montrent que l’activité physique permet de diminuer notre anxiété, notre niveau de stress et notre impulsivité. De plus, la pratique de l’activité physique conduit à une humeur moins dépressive, ainsi que plus agréable et décontractée. Contrairement à une personne active, l’individu sédentaire aura plus tendance à avoir des coups de déprime et à ressentir un certain vide qu’il cherchera à absolument combler, parfois à travers l’alimentation.

L’activité physique au quotidien peut aussi avoir des effets positifs sur l’image corporelle, l’estime de soi et le sentiment d’accomplissement personnel. En y pensant bien, qui n’a pas ressenti une certaine fierté après avoir fait 10 longueurs de piscine ou 10 km de vélo ?
Bien-être social
La sédentarité n’est pas propice aux échanges avec les autres ni aux nouvelles rencontres ! Elle nous laisse trop souvent bien seul devant notre écran ! Inversement, la pratique d’une activité sportive peut non seulement permettre de nouvelles rencontres mais aussi de resserrer les liens avec nos proches, lorsqu’elle est pratiquée en famille ou entre amis.

Pour toutes ces raisons, il semble important d’introduire une certaine forme dans notre vie, et ce, par le biais d’un plaisir retrouvé à pratiquer l’activité physique. Des activités toutes simples peuvent être considérées dans cette reprise de plaisir qui aura, en prime, des effets positifs sur notre santé physique, psychologique et sociale ! Pour la période estivale, n’hésitez pas à contacter la Clinique IMAVI afin de profiter des services d’Anouck Blaise, physicothérapeute. Ces services sont très accessibles et adaptés à votre quotidien.

Annie Aimé, Ph.D., psychologue
Anouck Blaise, Physicothérapeute

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire