Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

jeudi 24 septembre 2015

« Trop grosse pour danser » ?

Laissez-moi d’abord me présenter : Karine, 39 ans, maman, professionnelle et instructrice de zumba. Je vis avec un surplus de poids depuis la puberté, et les régimes, je les ai tous testés. Les régimes minceurs, detox, diètes protéinées, veggan, diètes liquides, les soupes aux choux, etc. Eh bien, je peux affirmer avec certitude que j’ai passé au moins les 12 dernières années de ma vie 90 % « obèse ». C’est du moins ce que ma balance me répétait religieusement à tous les matins. Bon, j’utilise ici l’imparfait puisqu’il y a environ 3 ans, j’ai carrément décidé d’arrêter de lui demander son opinion. À quoi bon commencer chacune de ses journées de mauvaise humeur?
Malgré mes rondeurs bien évidentes, l’activité physique a toujours fait partie de mon quotidien. C’est un besoin et je n’associe pas du tout la pratique d’un sport à un régime minceur ou à un objectif de calories à brûler. Pour moi, bouger c’est aussi naturel que de respirer, de manger et de dormir.
Au fil des années, j’ai pratiqué plusieurs types d’entraînement. Depuis 3 ans, je suis instructrice zumba. Sans formation en danse et avec toutes mes courbes, j’ai accepté de relever ce défi. Je savais que je devrais faire face au regard réprobateur de certains élèves qui se demanderaient qui suis-je, moi, avec mon surplus de poids, pour être leur instructeur. Mais être une source d’inspiration pour d’autres « pesaient » plus lourd dans MA balance. Alors je me suis lancée.

Alors peut-on être « trop grosse pour danser ? »
C’est l’évidence même :
JAMAIS.
La danse, c’est l’expression du corps. C’est puiser son énergie de la musique. C’est un sentiment de laisser-aller. Chacun son rythme, chacun sa façon de bouger mais jamais trop gros ou grosse pour le faire.
Pourtant, il y a 2 semaines environ, je me suis mise à danser sur une superbe « salsa » qui jouait à la radio, sous le regard ricaneur de ma fillette d’à peine 6 ans. Elle me dit  en riant : « Maman! Tu ne peux pas danser! »
MOI :    « Comment, je ne peux pas danser? »
ELLE : « Ben, t’es trop grosse. T’as des grosses fesses et des gros seins. C’est drôle. »
Surprise, je lui ai gentiment répondu qu’elle avait tort et que j’aimais beaucoup trop la danse pour m’en passer. 
Honnêtement, je sais que son commentaire ne se voulait pas méchant. Mais il m’a fait réfléchir. Comment ma fille de 6 ans peut avoir cette perception? Elle n’a pas de compte facebook, de chaîne youtube, ne lit pas de revues de mode. On dit que la vérité sort de la bouche des enfants….Pourtant, dans ce cas-ci, elle a tort. Et je sais qu’en tant que maman, mon devoir est, sans contredit, de l’aider à développer une image corporelle saine et diversifiée, à adopter de saines habitudes de vie et à bouger pour le plaisir.
J’ai fait quelques petites recherches et je suis tombée sur les vidéos de Witney Way Thore. Il est évident qu’elle a un talent fou pour la dance. Mais les commentaires haineux, dénigrants, voir même totalement ignorants qui accompagnent ses vidéos me font frissonner.
Quoique certains en pensent, moi je vais continuer de danser. Je ne suis jamais aussi belle que lorsque je danse. Je suis simplement moi.  Et…. Non, je ne me cacherai jamais non plus pour le faire. Je vais continuer de partager ma passion et faire danser les femmes et les hommes de tous les âges et de toutes les formes. Je vais continuer d’offrir un environnement où tous et toutes peuvent bouger sans peur d’être jugé. Je vais continuer de promouvoir les bienfaits de l’activité physique et non ceux des régimes minceurs. Je vais continuer, à ma façon, à briser les stéréotypes. Je vais continuer d’inspirer ceux et celles qui le veulent bien parce que…  NON. On ne peut pas être trop grosse pour danser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire