Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 14 octobre 2015

La licorne et le rhinocéros...

Une image amusante qui décrit parfaitement un très grand enjeu de société en lien avec l’image corporelle et le poids.


L’image d’un corps irréaliste véhiculée par la société, où la beauté et la force sont au premier plan (non, désolé, les licornes n’existent pas).

Saviez-vous que seulement 5 % des femmes représente naturellement le modèle présenté par la société ?

Deux des conséquences d’être bombardé par autant d’images de ce style : une insatisfaction du poids et de l’apparence et le désir d’atteindre cet irréalisme (parce qu’on en vient à comprendre que notre image n’est pas correcte).

Seulement 3 minutes sont nécessaires pour augmenter les sentiments de dépression, de honte, de culpabilité, d’insécurité, de stress et d’insatisfaction corporelle chez les personnes regardant des photos de mannequins très minces.

Plus les femmes consultent des revues de mode, plus leur alimentation s’en voit influencée.


Le poids génétique : le rhinocéros peut s’entraîner autant qu’il veut, il ne réussira jamais à atteindre la silhouette présentée : son corps ne le lui permet pas.

Le poids est la résultante de plusieurs facteurs : gènes, sommeil, stress, médication, maladie, alimentation, exercice. Nous avons tendance à oublier les premiers et à axer nos interventions seulement sur les 2 derniers. Plusieurs de ces facteurs sont aussi hors de notre contrôle, comme nos gènes.

L’activité physique utilisée à seule fin de perte de poids et de modification d’image corporelle.

L’activité physique a plusieurs bienfaits pour la santé mentale et physique. La perte de poids et la modification de notre image corporelle ne devraient pas être des objectifs visés.  Les recherches ont même démontré qu’il pouvait y avoir une prise de poids si l’exercice est utilisé à seules fins de perte de poids.



Que ce soit en prenant une marche entre amis ou en famille, avec son chien, en jardinant, en prenant des cours de yoga, de zumba ou en pratiquant n’importe quelle autre activité, l’important, c’est qu’elle apporte du plaisir. L’activité physique ne devrait pas avoir comme objectif la perte de poids. Le poids s’ajustera avec la pratique régulière de l’activité physique. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire