Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

dimanche 18 février 2018

#WakeUpWeightWatchers


Il y a quelques jours, nous recevions un courriel de nos voisins américains nous demandant de nous rallier à la cause #WakeUpWeightWatchers se déroulant le 10 février dernier sur twitter. Bien que cette journée soit passée, il demeure primordial de sensibiliser la population à ce qui se passe présentement, et se passera prochainement.




Comment l’industrie compte-elle y parvenir ? « en promettant, d’ici 2020, de (1) renforcer sa réputation afin d’être reconnue pour apporter le bien-être à travers les âges, genres, différences ethniques (…), (2) augmenter le nombre de personne inscrites à son programme (on parle de plusieurs millions), et (3) augmenter ses profits (« développer l’entreprise ») ».

Leur coup de marketing ? Attention, roulement de tambour… :

« During the summer of 2018, Weight Watchers will offer free memberships to teenagers aged 13 to 17, helping the development of healthy habits at a critical life stage. »

Pendant l’été 2018 (oui, celui qui vient dans quelques mois), l’industrie offrira l’adhésion gratuite aux adolescents âgés de 13 à 17 ans.


Que l’industrie veuille redorer son image, augmenter le nombre d’adhérents et doubler, tripler, quadrupler ses profits, il n’y a rien de nouveau. On se souvient que le but premier de l’industrie de l’amaigrissement, c’est de faire de l’argent. Par contre, la stratégie marketing s’adressant aux adolescents aura des répercussions désastreuses.

Il faut agir.

Depuis seulement quelques jours, la communauté ralliant les professionnels traitant les troubles alimentaires, les activistes en image corporelle saine et diversifiée et tous les mouvements anti-régimes, se lève et tente de faire passer le message à travers différentes initiatives sur les réseaux sociaux. Nous espérons que la cause #WakeUpWeightWatchers se poursuivra afin d’informer sur les risques des régimes et surtout de sensibiliser aux risques d’attirer les adolescents dans la recherche de perte de poids.

L’adolescence est une période critique en termes de développement d’image corporelle. Le corps change, le poids augmente (c’est tout-à-fait normal !) la comparaison sociale est forte, la personnalité se forge, et les recherches nous démontrent que les adolescents sont grandement à risque de développer un trouble alimentaire s’ils restreignent leur alimentation. Avec une industrie comme Weight Watchers qui ciblera les jeunes (10 millions de jeunes, rien que ça) afin de les endoctriner, le risque d’augmenter l’insatisfaction corporelle et le taux de troubles alimentaires est énorme.

Voici quelques points à se rappeler :

  • Le poids n’est pas synonyme de santé
  • Afin de cibler la santé, on mise sur les habitudes de vie
  • Weight Watchers ne promeut pas le bien-être, elle promeut la restriction alimentaire
  • La restriction alimentaire est le premier pas vers l’obsession alimentaire et maintient l’insatisfaction corporelle
  • L’insatisfaction corporelle est le facteur déterminant en ce qui a trait au développement de troubles alimentaires
  • La restriction alimentaire amène la surconsommation
  • Les régimes ne fonctionnent pas à long terme
  • Non, même pas Weight Watchers. Un excellent documentaire ici.
  • Les régimes amènent un gain de poids dans 95 % des cas
  • Les régimes représentent des risques pour la santé physique et psychologique

La clé que nous vous proposons ? La diversité corporelle et l’alimentation intuitive.

Intéressés à participer aux différents mouvements ? Partagez des articles promouvant des textes d’alimentation intuitive, de diversité corporelle et d’image corporelle positive et ajoutez les mots clics #WakeUpWeightWatchers. Nous vous partageons aussi, le Project HEAL, qui vient de lancer le mouvement #DoneWithDieting.

Ensemble, on peut y arriver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire